Que faire si votre installation électrique n’est pas aux normes ?

L’installation électrique est dangereuse pour les usagers et les équipements électriques si celle-ci n’est pas aux normes. Vous devez donc faire appel à des professionnels pour effectuer une inspection et une remise aux normes électriques.

Comment savoir que l’installation est aux normes ?

Il est important de s’assurer que l’installation électrique est aux normes pour éviter que les équipements électriques se dégradent. Une installation électrique est un danger pour chaque membre de la famille si elle ne respecte pas les normes. C’est la présence de certains dispositifs qui garantit l’état de l’installation en général. En fonction du constat, vous pourrez faire une remise aux normes électriques par Copro Elec par exemple. Seule une vérification d’un professionnel assure la sécurité. Cette procédure est non négligeable dans la mesure où la non-conformité des installations électriques est à l’origine du tiers des incendies en France.

Pour quelles raisons une remise aux normes électriques est nécessaire ?

Un logement âgé de plus de vingt ans n’est plus aux normes. Il faut savoir que l’installation électrique de 7% des logements non conformes est extrêmement dangereuse. Les phénomènes de surtension surviennent à cause du dysfonctionnement de l’installation électrique. Le réseau électrique n’est plus capable de supporter toutes les charges nécessaires pour le fonctionnement des appareils électroménagers et électroniques. Des courts-circuits peuvent se produire lorsque l’installation électrique est défectueuse. La remise aux normes électriques est devenue une obligation depuis 1969 avec l’augmentation du nombre d’incendies et d’électrisation d’origine électrique. L’électrocution est aussi devenue une des causes majeures de décès.

Procédure de mise aux normes électriques

La majorité des maisons est encore dotée d’une installation qui ne respecte pas les normes. Les disjoncteurs et les fusibles de 40% des logements ne sont pas adaptés. Les anomalies constatées dans les maisons à risques sont souvent les règles de sécurité dans la cuisine et la salle d’eau qui ne sont pas respectées, l’utilisation de matériel inadapté et vétuste, les fils électriques gainés de tissus et l’absence de mise à la terre des canalisations métalliques.

Il existe de nombreuses solutions de remise aux normes électriques permettant de réduire les risques d’accidents et d’incendies. Placer un dispositif pour lutter contre la surintensité est une solution idéale. Vous pouvez aussi installer un disjoncteur différentiel adapté aux conditions de mise à la terre ainsi qu’un interrupteur qui protège et commande l’ensemble de l’installation électrique.

Comment procèder à la rénovation de son système électrique ?
Dépannage électrique : comment trouver un artisan sérieux ?